Sorry, not available !
Google

Références - Banc de test des disjoncteurs haute tension SB6


Client

Schneider Electric

Contexte

Dans le cadre de la rénovation de ses chaînes de production des disjoncteurs tripolaires HT, et dans l'esprit du respect du cadre normatif en accord avec l'assurance qualité, le client souhaite un banc de test automatisé depuis la reconnaissance du produit entrant, jusqu'à la sortie de celui-ci, accompagné de sa fiche d'essais, renseignée automatiquement des résultats des tests.

Ces disjoncteurs sont composées d'une partie active (les pôles de puissance toujours identiques) et d'une armoire électromécanique de commande et de manoeuvre se déclinant en de nombreuses variantes de personnalisation :

  • Nombre de contacts de signalisation disponibles
  • Moteurs à courant continu ou courant alternatif
  • Bobines de déclenchement à émission ou à manque, ou percuteurs
  • Diverses tensions nominales pour ces actionneurs

La solution proposée doit rester ouverte pour éventuellement servir à d'autres types de disjoncteur, et doit être la plus automatisée possible pour éviter l'intervention humaine dans les tests et la rédaction du rapport d'essais.

Solution proposée

Le système proposé est un système à deux niveaux :

  • Le premier niveau est réalisé par un système de relayage qui s'interface bien avec un procédé industriel et qui permet la réalisation d'automatismes séquentiels
  • Le deuxième niveau est un PC qui se charge des acquisitions rapides, et qui interface le relayage avec le réseau Ethernet de l'usine

Les techniques mises en oeuvre sont :

  • Pilotage d'alimentations de puissance continue et alternative
  • Test automatique de câblage (continuité, valeur de résistance des bobines et circuits auxiliaires, tenue diélectrique à 2 kV)
  • Mesure de temps de réponse et du synchronisme des pôles (ordre de grandeur de quelques millisecondes)
  • Mesure de la résistance de contact des pôles par injection de 300 A et mesure de tension aux bornes des pôles
  • Mesure et enregistrement de la vitesse d’ouverture des pôles, analyse des courbes de déplacement, des points durs, linéarisation des données
  • Essais diélectriques à 185 kV (pilotage d’un diélectrimètre 185 kV - 11 kVA)


Référence suivante
Liste des références

 


© EBIM SAS 2004